L’arbre à histoires des colos et centres de loisirs
Des + de 13 ans

Le mystère de la médaille d'argent


- Bonjour tout le monde, bienvenue à Hossegor ! Je m’appelle Bixente et je serai votre professeur de surf pour la semaine. Je vous donne rendez-vous demain matin à neuf heures, on ira essayer vos combinaisons et choisir vos planches.
Mathieu, Inès et Pietro ont le sourire aux lèvres. Non seulement c’est la première fois cet été qu’ils vont se baigner dans l’océan atlantique, mais en plus ils vont apprendre à faire du surf… cette colo va vraiment être géniale !
La route a été longue et Mathieu espère pouvoir se reposer ce soir. Le groupe de jeunes est invité à aller dans leur chambre pour s’installer avant le repas. Mathieu et Pietro décident de partager leur chambre. Une fois installés, ils invitent leur amie Inès à venir discuter, en attendant le repas.
- Je suis super contente d’être ici… Et j’ai tellement hâte de commencer les leçons de surf. J’ai entendu dire que Bixente était un champion de surf !
- Ca ne m’étonne pas, vu son look ! Les cheveux blonds qui tombent dans les yeux, la casquette, le bronzage et les lunettes de soleil… répond Pietro.
Inès et Pietro se mettent à rire bruyamment. Mathieu, lui, s’est approché de la porte et fronce les sourcils.
- Chut ! Faites moins de bruit, j’entends des gens se disputer dans le couloir !
Des voix étouffées leur parviennent à travers la porte. Ils croient reconnaître Bixente et Patricia, la responsable du centre… Bixente semble à la fois angoissé et en colère.
- …tu as dû l’oublier dans la cuisine, dit Patricia d’une voix rassurante.
- Elle était dans ma chambre ce matin, j’en suis certain ! Je ne comprends vraiment pas comment c’est possible.
- Tu dis qu’elle était posée sur la table ?
- Oui, dans la cuisine… Cette médaille, je l’ai gagnée aux Championnats d’Europe de surf de 1998 ! J’y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Ces disparitions et apparitions commencent à m’inquiéter.
- Ces disparitions ? Ce n’est pas la première fois que ça arrive ?
- Non ! La semaine dernière, je l’ai retrouvée dans le hall… Je commence à croire que quelqu’un…
Les voix s’éloignent doucement et les trois amis ne peuvent pas entendre la suite de la conversation. Ils se regardent, intrigués…
- C’est bizarre, pourquoi cette médaille a été déplacée ? dit Inès, l’air songeur.
- Je ne sais pas… ça vous dit qu’on essaye de comprendre ce qu’il se passe ? répond Mathieu, le sourire aux lèvres.

Les suites proposées par les jeunes auteurs :

Les ados de Lire et faire lire de Grigny 91
le 04/08/2016 à 10:27
6 j'aime
585 lectures
- Super, on va jouer à l'inspecteur Gadget !!! Quelqu'un a pris la médaille et s'amuse à la déplacer…
Mathieu propose d'utiliser une loupe pour trouver des indices et des empreintes, d’interroger toutes les personnes du centre et de détecter les mensonges.
Après quelques heures d’enquête, nous venons de nous rendre compte que Bixente oublie tout ce qu'il fait (il est étourdi), il ne se souvient jamais de l’endroit où il a mis sa médaille.
Nous décidons de suivre les trajets de la journée de Bixente et de lui poser des questions.
Patricia, la professeure du centre, se joint à nous et propose d'interroger tout le monde.
- Où avez-vous vu la première fois la médaille ? demande-t-elle.
- Dans la chambre ? La cuisine ?
Est-ce que quelqu'un aurait juste fait un mauvais tour à Bixente ???
- Aidez-nous à résoudre l'énigme !!! dit-elle.
Les ados de Lire et faire lire de Grigny 91
le 04/08/2016 à 10:37
6 j'aime
554 lectures
Quelqu'un a perdu sa médaille de surf ?
Qui s'est amusé avec la médaille ? Mathieu ? Pietro ? Inès ?
Est-ce que quelqu'un veut faire une blague ?
Est-ce que Bixente lui-même a égaré sa médaille ?
Pas de problème ! On va jouer au détective Conan !!!
Première question :
- Y a-t-il des caméras de surveillance ?
Mais finalement, Bixente est peut-être distrait et a oublié où il a mis sa médaille !
On va mener une enquête et vérifier l'itinéraire de Bixente.
Pour cela, on doit se cacher et regarder ce qu’il se passe (surveiller, épier, faire l'espion et enquêter comme un policier).
Nous serons de vrais inspecteurs !!!
Pôle de loisirs UCPA Carré de soie
le 27/07/2016 à 15:00
2 j'aime
607 lectures
Les 3 enfants arrivèrent à la cantine et surprirent Bixente, le professeur de surf, à discuter avec une femme mystérieuse. Elle était grande et un peu enrobée.
Puis, en la scrutant un instant, ils remarquèrent son nez cassé.

D’un air complice, Mathieu, Pietro et Inès se regardèrent, soupçonnant cette nouvelle arrivante. Suite à cela, ils décidèrent d’enquêter sur cette femme. Au cours de leur filature, ils apprirent qu’elle se nommait Maria.

Lors d’une excursion sur la plage, Mathieu remarqua la présence de Maria en possession de son surf. Elle était là, assise, sans rien faire.
En attendant l’arrivée du prof, ils vinrent la voir. Elle semblait pensive : « Pourquoi ne faites-vous pas du surf ? », questionna Inès. « Il y a trop de vent » répondit Maria.
Il était évident que ce n’était qu’une excuse pour ne pas surfer. Il n’y avait pas de vent...

Des semaines durant, elle était présente tous les jours sur la plage mais sans jamais faire de surf, se cherchant toujours des excuses.

Les enfants décidèrent de la suivre à son domicile et à travers la fenêtre, Pietro aperçut une photo de l’épreuve de 1998. On pouvait distinguer Bixente tout heureux tandis que Maria, les bras croisés, semblait ne pas accepter sa défaite.

Plus tard, Maria avait intégré le centre dans lequel se trouvait Bixente afin de se venger de sa défaite…
Loïc , Poly’Gones de Lentilly
le 27/07/2016 à 15:41
2 j'aime
629 lectures
- Oui bien sûr, dit Pietro.
- Oui, mais si c’est un tueur..., intervient Inès.
- Mais non, répond Mathieu. Pourquoi ça serait un tueur ? Il doit juste voler, non ?
- Oui tu as raison, dit Inès.
- C’est l’heure du repas, on verra plus tard car j’ai faim.
Et les deux autres reprennent en cœur : « Moi aussi !!! »

Les trois amis sont en train de manger lorsque Pietro sent quelque chose dans les épinards. Il ouvre la bouche et que mange-t-il ? La médaille !
Cela donne une idée à Inès :
- Et si on piégeait le voleur ?
- Oh oui ! Bonne idée ! disent-ils. Mais comment ?

C’est alors que Pietro leur fait une proposition :
- Et si on posait la médaille et qu’on se cachait ?
- Oui mais où la poser ?
- Bah là ou là derrière, dans le hall, c’est là où on l’a vue...
C'est ce qu’ils font tout de suite.

Vers minuit, Inès et Pietro dorment sauf Mathieu qui, lui, voit une ombre. Il s’en approche et qui voit-il ? Un somnambule !

Alors, il observe et voit Pietro qui prononce des paroles bizarres. Il le réveille. Pietro est choqué car il rêvait d’un rituel avec cette médaille.
"Bah ! Voilà un sacré tueur, dis donc", dit Mathieu en rigolant.
Le lendemain soir, ils le refont et cette fois ils s’aperçoivent que c’est au tour d’Inès.
Alors, ils comprennent ! Ils se rendent compte que cette médaille est hantée ! Et qu’elle hante les gens pour se cacher quand ils sont somnambules…
Amine
le 28/07/2016 à 18:36
1 j'aime
639 lectures
Inès répond : "Oui pourquoi pas, c'est une bonne idée."
Mathieu réplique : "Il faut qu'on trouve des indices tels que des empreintes de pas."
Pietro dit : "J'ai trouvé un papier de gâteau."
Inès dit : "Donne-le moi le papier pour l'inspecter et pour voir qui mange ce genre de bonbons."
JUL , Pôle de loisirs UCPA Carré de soie
le 03/08/2016 à 14:29
1 j'aime
571 lectures
Bixente marche dans le couloir. En passant devant une porte, il croit apercevoir la médaille au fond de la cuisine, mais au même moment Mathieu l’interpelle.
- À quelle heure commence la soirée ? demande Mathieu.
- À 20h ! répond Bixente, agacé.
Alors que Mathieu part rejoindre ses amis, Bixente se précipite à la cuisine.
Et là, il doit se rendre à l’évidence. La médaille a de nouveau disparu !
Consterné, il s’assoit et tente de se ressaisir.

Une heure vient de passer. Bixente entend brusquement de la musique au loin. Il se rappelle la soirée et décide finalement d’y aller. Sur un fond sonore de « Wesh alors », il remarque qu’Inès commence à twerker pour impressionner ses camarades. Après cette danse endiablée, Inès a évidemment l’admiration de tous ! Bixente est heureux de les voir s’amuser et en oublie sa médaille. Comme promis la veille, il sort un magnum de rosé. Mais aussitôt, il s’exclame : « Attention, l’alcool ce n’est pas de l’eau ! ». Toute la petite troupe se marre.
Tous très gais, ils décident de continuer la soirée à l’Amnésia, une discothèque du coin. Pour y aller, certains, un peu fainéants, « empruntent » au passage des vélos cross appartenant au voisinage, d’autres y vont à pied. Vingt minutes après, ils arrivent enfin. Le videur, excessivement paranoïaque, ne voit pas cette troupe d’un bon œil et les refoule. Pour éviter tout énervement, Bixente leur propose de retourner au centre pour un cours de surf improvisé en Y, technique locale reconnue dans le monde entier ! Ils acceptent tous.

Après ces péripéties de la nuit, le réveil est dur ! Mais les trois amis, déjà levés et cachés derrière un mur, reprennent l’enquête. Ils observent Bixente qui a l’air à nouveau très préoccupé par la disparition de sa médaille. Contrairement à toute attente, il éclate en sanglots. Mathieu, Inès et Pietro pouffent de rire.
- Il n’arrive pas à contrôler ses EMOTIONS (à l’anglaise), dit Inès.
Soudain, ils entendent un bruit de moteur. Ils se regardent et se dirigent aussitôt tous les trois vers la fenêtre la plus proche. «
- Un bolide 4 motion (à l’anglaise bis) ! s’exclame Pietro.
Ils s’approchent du véhicule et voient sur le siège passager une médaille ! C’est bien la médaille de Bixente, l’année correspond mais il y a quelque chose d’étrange. La médaille n’est pas d'argent mais d’OR et de PLATINE !
Hind et Raphaëlle , Pôle de loisirs UCPA Carré de soie
le 04/08/2016 à 12:03
1 j'aime
579 lectures
Lors du dîner, Bixente est toujours aussi affolé. Ses yeux passent de personne en personne, avec un air accusateur. Les trois amis décident alors d’interroger les autres individus du centre.
Ils commencent par la femme de cantine.
- Bonjour, vous êtes bien la femme de cantine ?
- Oui, pourquoi ?
- Nous sommes à la recherche d’une personne qui se balade avec une médaille dans la cuisine. Vous n’avez rien vu ?
- Non, je n’ai rien vu ; par contre aux alentours de 14 heures, j’ai entendu du bruit et lorsque j’ai demandé qui était là, personne n’a répondu.
Soudain, Inès sent un regard lourd peser sur eux. C’est la directrice, Patricia, elle est très étrange.
- Pourquoi elle nous regarde comme ça ? demande Mathieu.
- Je ne sais pas, mais elle n’a pas l’air d’être contente de nous voir poser des questions.
- Pourquoi, elle a un truc à se reprocher ?
- Peut-être ! répond Inès. Mais j’ai une idée…

Le soir arrivé, aux alentours de 2 heures du matin, Inès est réveillée par un bruit sourd qui semble venir de la salle de jeu. Elle réveille ses amis.
- Pietro, Mathieu, debout. Je sens qu’il se passe quelque chose en bas.
- Mmh, grommelle Pietro. De quoi tu parles ?
- Mais de la médaille de Bixente, pardi !
Les deux garçons, enfin réveillés, passent leur manteau au-dessus de leur pyjama et sortent de la chambre. Ils traversent le couloir en silence. La nuit, avec tous les enfants endormis, le centre prend des allures de château hanté !
Ils arrivent à la salle de jeux. Un mince rai de lumière filtre sous la porte. Leurs yeux, habitués à l’obscurité, distinguent à présent tous les détails qui les entourent.
- C’est ici, chuchote Inès, sans oser faire un pas de plus.
Pietro la regarde. S’il veut l’impressionner, c’est bien maintenant qu’il faut agir. Il se dirige vers la porte et met son œil devant la serrure. La lumière l’aveugle un instant mais lorsqu’il peut à nouveau voir, un cri lui échappe.
- Courez ! lance-t-il à ses amis.

La directrice, Patricia, un air méchant, vient d’ouvrir la porte la médaille à la main…
Mathieu B. , Poly’Gones de Lentilly
le 02/08/2016 à 15:48
0 j'aime
612 lectures
Après ce dialogue, fut l’heure de dîner. Pendant le dîner, Mathieu, Pietro et Inès rejoignirent leurs amis et leur parlèrent de cette médaille gagnée en 1998 et perdue pour la 2ème fois en 2013. Donc, après le repas, Pietro et Inès dirent :
- Allons la chercher !
- Nous pouvons nous séparer. Pietro, Inès, vous partez au troisième étage, Grégoire et Célia, vous partez au deuxième étage. Je pars tout seul au premier, répondit Mathieu.

Alors que Pietro, Inès, Grégoire et Célia étaient en train de chercher la médaille, Mathieu, très fatigué, décida d’aller se coucher. Ils étaient connectés par talkie-walkie. Les deux groupes d’amis entendirent Mathieu ronfler au talkie-walkie. Étant eux aussi de grands flemmards, ils décidèrent d’aller se coucher chacun dans leur chambre. Pietro partait rejoindre Mathieu dans la chambre lorsqu’il retrouva la médaille d’argent, tombée avec la carte d’identité de Lola, une fille qui était au centre la semaine passée. Elle n’aimait pas Bixente. Il lui faisait faire les mêmes exercices que les autres alors qu’elle n’aimait pas le surf ; ses parents l’avaient obligée à venir. Pietro décida d’aller se coucher car le prof de surf était en train de dormir. Il rentra dans sa chambre et attendit le lendemain pour rendre la médaille à Bixente et lui expliquer ce qu’il s’était passé.

Le lendemain matin, Pietro, le jeune surfeur, alla voir le prof de surf et lui expliqua :
- Toc, toc, c’est Pietro.
- Que se passe-t-il Pietro ? répondit le prof de surf.
- J’ai retrouvé votre médaille d’argent !
- Où l’as-tu retrouvée ? Et comment as-tu su que ma médaille d’argent avait disparu ?
- Nous vous avons entendu, mon ami Mathieu et moi, en parler à la responsable du centre. Je l’ai retrouvée sous un radiateur, près de ma chambre avec la carte d’identité de Lola.
- Merci d’avoir cherché ma médaille d’argent, j’y tenais tant, je vous offrirai une glace à toi et tes amis pour l’avoir retrouvée ! répondit Bixente.
Malou et Jeanne , Poly’Gones de Lentilly
le 02/08/2016 à 16:20
0 j'aime
592 lectures
Pietro, Mathieu et Inès allèrent manger. À table, alors que tous les enfants mangeaient, Mathis trouva dans sa purée, à sa plus grande surprise, une médaille ! Il crut que personne ne l’avait vue. Malheureusement pour lui, les trois amis enquêteurs l’avaient bien remarquée mais ils n’en dirent rien.

Le lendemain matin, au cours de surf, Mathis portait fièrement la médaille qu’il avait découverte dans son assiette.

Et, quand le prof de surf vit enfin la médaille autour du cou de Mathis, il fut choqué !
Bixente demanda immédiatement à Mathis où il avait eu cette médaille.
Mathis répondit avec assurance : « Cette médaille appartenait à mon grand-père avant qu’il soit mort ».

Le prof de surf demanda à la voir de plus près. Et là, il découvrit que l’année était 1998, la même année que celle où lui, il avait gagné sa médaille !!!

C’est à ce moment-là que les trois amis enquêteurs révélèrent la vérité.
Tom , Poly’Gones de Lentilly
le 02/08/2016 à 17:11
0 j'aime
619 lectures
Au dîner, les trois amis remarquent que le prof de surf et Patricia ne sont pas là. Quelque chose se passe dehors... Deux personnes avec une capuche sur la tête s’enfuient en courant.
Inès remarque qu’un des deux hommes porte une médaille d’argent.
Rémi, le pire ennemi des trois amis, les observe et leur dit :
- Vous regardez dehors, vous avez l’air d’avoir peur. Que se passe-t-il ?
- Oh Rémi, tais-toi ! répondent-ils.
Mais avant que Rémi ne réplique, un moniteur les sépare.
- Allez, les gamins, dans vos chambres.

Le lendemain après le réveil, toute la colo va au petit-déjeuner puis part à la plage.
Bixente, les yeux dans le vague, regarde la mer. Tout le monde pense : « Il a l’air si triste ! ».

Soudain, les trois amis qui mènent toujours l'enquête aperçoivent Patricia. Elle a la médaille d’argent !!! Vite, ils courent et appellent Bixente pour lui dire. Mais là, ils tombent sur Rémi qui les empêche de courir vers Bixente. Rémi serait-il le complice de Patricia ?
Teddy , Poly’Gones de Lentilly
le 03/08/2016 à 10:19
0 j'aime
585 lectures
Le dîner prit fin vingt minutes après. Les trois amis décidèrent alors de retrouver la médaille. Ils s’habillèrent pour la nuit, prirent des lampes de poche, des barres de céréales et des piles.
Arrivés dans la cuisine, Pietro alluma sa lampe de poche suivi d’Inès et Mathieu.
Ils s’avancèrent et découvrirent horrifiés un couteau plein de sang et le corps de Patricia par terre. Ils comprirent que l’enquête ne serait pas une mince affaire ! Ils décidèrent de se séparer pour trouver des indices.
Mathieu partit à droite, Pietro à gauche et Inès au milieu.
Inès trouva Bixente qui parlait au téléphone. Il disait que l’affaire était dans le sac mais qu’il avait fini par perdre la trace de la médaille.
Inès, affolée, se dit : « UN TUEUR EST PARMI NOUS !!! ».
Elle n’en croyait pas ses oreilles. Choquée, elle partit rejoindre les autres pour leur dire la vérité.
Ils savaient tous maintenant que Bixente tuait pour gagner de l’argent mais il fallait trouver des preuves ! Il possédait sûrement des armes…
Mathieu dit à ses amis : « On pourra s’incruster dans sa chambre quand il fera ses cours de surf ».
Le soir, ils discutèrent ensemble du plan pour le lendemain. Ils allaient se faire passer pour des femmes de ménage et chercher des preuves accusant Bixente.
Le soir venu, le plan se déroula presque comme prévu. Ils n’ont pas trouvé d’armes dans sa chambre MAIS un cadavre dans le placard !!!
Terrorisée, Inès prit la fuite, suivie de Pietro. Mathieu prit une photo puis il s’enfuit aussi.
Très tard dans la nuit, Bixente trouva sa chambre toute dérangée, le lit défait, le cadavre par terre avec la médaille. Il en avait la bouche ouverte de surprise ! La médaille était là, depuis le début dans le placard et c’était lui qui l’avait laissée ici ! L’affaire de la médaille résolue, il lui fallait ranger tout ce désordre. « Qui a bien pu s’introduire dans sa chambre ? » se demanda-t-il.
Mathieu D. , Poly’Gones de Lentilly
le 03/08/2016 à 10:58
0 j'aime
556 lectures
Il est l’heure du repas. Après avoir entendu cette conversation, les trois ados décident d’aller manger ensemble. Ils parlent pendant le repas de ce qu’ils ont entendu. Ils ne trouvent pas cela normal !

Mais le repas fini, ils se rendent comme prévu à la veillée « Sherlock Holmes ». Les trois ados adorent cette soirée où ils regardent avec intérêt des films policiers. C’est l’occasion de se prendre pour des détectives et d’apprendre à mener une enquête ! Il se fait déjà 23 heures et c’est la fin de la veillée. Fatigués, ils vont tranquillement se coucher.

Pendant la nuit, Mathieu se lève pour aller aux toilettes. En sortant, il voit de la lumière à travers une porte et entend des voix. Il entend :
- Tu connais l’histoire de la médaille de Bixente ?
- Non pourquoi ?
- Apparemment, il s’est fait prendre sa médaille et quelqu’un l’a mise autre part.
- Ah bon !? Mais qui a pu faire ça ?
- Moi je pense que c’est Patricia…
Mathieu, très surpris, rentre se coucher.

Au matin, il en parle à ses amis Inès et Pietro. Les trois ados, très intrigués, réfléchissent… Comment résoudre cette énigme ? Puis, de manière évidente, ils se disent qu’ils doivent s’aider de la veillée « Sherlock Holmes » pour y arriver...
Louis , Poly’Gones de Lentilly
le 03/08/2016 à 11:39
0 j'aime
580 lectures
- Bon, se dirent les amis, nous commencerons l’enquête demain.
- En plus, nous serons plus près du prof, dit Inès.

Le lendemain matin, les trois amis furent réveillés par un cri de joie. Bixente avait retrouvé sa médaille d’argent dans le local à surf. Le prof avait trouvé la coïncidence très étrange : « Je n’y crois pas ! Pourquoi est-elle ici ? ».

Inès, Pietro et Mathieu allèrent prendre le petit-déjeuner encore plus intrigués ! Le suspens montait de plus en plus… Après le petit-déjeuner, les amis avaient un peu de temps libre et ils en profitèrent pour commencer l’enquête. Soudain, ils eurent l’idée d’aller voir sur leur téléphone le résultat de la Coupe d’Europe de surf 1998. Ils étaient peut-être sur la bonne piste… Après avoir pris quelques infos, ils décidèrent de faire une pause. Une belle journée les attendait : leur première journée de surf ! Ils reprendraient les recherches le soir venu…
Solène, Donia et Marie , Pôle de loisirs UCPA Carré de soie
le 04/08/2016 à 12:20
0 j'aime
606 lectures
Les trois amis décidèrent de lancer une enquête pour découvrir le mystère de la médaille d’argent.
Le dîner se déroula en compagnie des autres enfants. Il y avait également Patricia et Bixente. On pouvait voir sur le visage de Bixente que quelque chose le préoccupait.
Mathieu, Pietro et Inès décidèrent de se donner rendez-vous quand tout le monde fut couché. Ils voulaient tenter de découvrir des activités suspectes pendant la nuit.
Vers 23 heures, alors que tous les enfants dormaient à poings fermés, les trois amis se retrouvèrent à leur point de rendez-vous.

- Personne ne vous a entendu ? demanda Mathieu.
- Non, je ne pense pas, je n’ai fait aucun bruit, répondit Inès.
- Moi non plus, rétorqua Pietro. Qu’allons-nous faire maintenant ?
- Nous allons veiller quelques heures afin de voir si quelque chose d’anormal se passe, répondit Mathieu.

Les trois amis veillèrent dans les couloirs du bâtiment mais rien ne se passa. Ils décidèrent alors de retourner se coucher. Mais au moment où ils retournèrent dans leur chambre, une porte claqua.

- C’était quoi ce bruit ? chuchota Inès.
- Allons voir ! répondit Pietro.

Ils se dirigèrent vers le bruit, et là ils virent une ombre à l’autre bout du couloir. On pouvait apercevoir, dans le noir, un scintillement argenté qui se déplaçait.

Proposer une autre suite :

Renouveler

* Champs obligatoires

en partenariat avec