Imprimer

L’arbre à histoires des colos et centres de loisirs
Des- de 13 ans

Abracadabra, que la colo soit !


Yoann, Sidi et Cécile n’ont qu’une hâte : profiter des vacances sans leurs parents et se faire de nouveaux amis. Dans le bus, Cécile est assise à côté de Sidi ; ils sont tous les deux hypnotisés par ce que leur raconte Yoann. Celui-ci parle en faisant de grands gestes pour leur décrire leur colo de l’été :
— Vous allez voir, il paraît qu'on peut même faire des courses de dragon ! C'est mon grand frère qui me l'a dit ! Ça va être incroyable !
Mais lorsqu’ils descendent du bus avec les autres enfants, ils se retrouvent face à un champ de fleurs... Pas de colo en vue et aucun animateur pour les accueillir. Sidi, craintif malgré sa grande taille, demande timidement :
— Vous croyez qu'on est au bon endroit ?
Ils se regardent tous, un peu inquiets. Alors que Cécile commence à lui répondre, une tornade arrive et dépose devant eux James, un animateur, coiffé d’un immense chapeau pointu.
— Wahou ! Trop fort, il n’est même pas décoiffé ! s'exclame Yoann.
Amusé par l’effet produit, James leur dit :
— Bienvenus jeunes sorciers ! Avant de lancer les festivités, vous devez imaginer et créer la plus merveilleuse des colos, celle dont vous rêvez !
À ces mots, un chaudron et une armoire remplie d'ingrédients magiques surgissent. Les enfants écarquillent les yeux devant de tels trésors.
— À vos baguettes les enfants ! Soyez créatifs, il faut que ça pétille ! déclare James.
Il y a tellement de choses qu’ils ne savent pas par quoi commencer. Cécile montre à ses amis les racines ensoleillées.
— Il faut du soleil dans notre colo ! On s'amuse plus quand il fait beau ! s’exclame-t-elle.
Sidi montre les herbes amicales et en prend une poignée qu’il va jeter dans le chaudron. Alors que la potion commence à fumer, Yoann accourt, tout excité :
— Eh, regardez, un œuf de sirène ! Plus besoin de tuba pour nager sous l'eau !


Lire le chapitre précédent
Lili , Ecole publique Pierre Laborde Bardos 64520
le14/04/2020 à 17:59
3 j'aime
19 lectures
Et l'œuf s'ouvrit et une jolie petite sirène apparut.
"Wahou"!!! s'écrièrent les enfants.
"Mais qu'avons nous mis dans le chaudron pour avoir cette petite sirène"?! dit Cécile.
Et il y eu un moment de silence...
"Oupss! " s’écria un membre de la colo "J 'ai peut être mis un ingrédient qu'il ne fallait pas".
La petite sirène se mit à se diriger vers le ruisseau au bord du champs de fleurs.
James comprit qu'elle voulait retrouver ses parents dans l'océan.
"Mais oui c'est évident, elle veut retrouver ses parents"!
"Mais pourquoi n'y avons nous pas pensé avant "?! s'écria Sidi.
"Venez! On va chercher une bassine et on va la remplir d'eau du ruisseau"!!! dit James.
Tout de suite les enfants partirent chercher une bassine et de l'eau. Après avoir rempli la bassine, ils y déposèrent doucement la petite sirène. Elle se mit à patauger en souriant.
"J'ai une idée si on lui donnait un prénom? Par exemple Ariel"?! dit Yoann.
"Oh oui c'est une excellente idée"!
Peut après ils se mirent à la recherche les parents d'Ariel.
James, par magie, les transporta sur une plage au bord de l'océan. Après avoir cherché des heures sur la plage, ils entendirent un chant magnifique. Puis deux tête sortirent de l'eau. Ariel se mit à chanter, sûrement pour appeler ses parents.
"Ma chérie nous t'avons enfin retrouvée"!!!
Les parents de la petite sirène s’avancèrent vers le sable et les enfants les rejoignirent avec la bassine.
"Oh merci les enfants, merci d'en avoir prit soin... merci..."dit la mère en pleurant.
Sidi relâcha Ariel dans l'eau.
"Au revoir Ariel tu vas nous manquer".
"Vous êtes tellement gentils , vous lui avez donné un prénom très joli ! Nous le garderons en souvenir de vous! dit le père.
"Merci! Nous aussi , on ne vous oubliera pas. Au revoir!!!
FIN
J'aime

Proposer une autre suite...

Renouveler

* Champs obligatoires

en partenariat avec