Imprimer

L’arbre à histoires des colos et centres de loisirs
Des- de 13 ans

Une rencontre galactique


Au centre de loisirs, cet été, un échange intergalactique avec les habitants de la planète Alpha 22 b. est organisé. Si Elia a hâte de découvrir ces nouveaux amis, elle ne peut aussi s’empêcher d’être un peu anxieuse : les Alphiens viennent d’une autre planète, voyagent en soucoupe volante... et elle n’est même pas bien sûre qu’ils parlent le français ! Elle imagine que les Alphiens doivent vivre différemment des Terriens, et elle a hâte de découvrir toutes ces différences !
Le vaisseau a atterri dans le pré en face du centre de loisirs. Lorsque tous les Alphiens sont descendus, les animateurs prennent la parole pour expliquer qu’une fête va être organisée pour faire connaissance. Par groupe de deux ou trois enfants et Alphiens, ils doivent imaginer ensemble des activités pour la fête : jeux, pièce de théâtre, exposition, goûter géant, concert... Elia fera équipe avec Rodo’k : c’est un petit garçon très gentil, qui semble un peu dans la lune, la tête dans les étoiles... Mais Elia se dit qu’après ce long voyage à travers l’espace, ça paraît logique !
— Salut Rodo’k, je m’appelle Elia ! Bienvenue sur Terre !
— Bonjour Elia, merci beaucoup, je suis très heureux d’être ici.
Elia remarque à peine l’accent de Rodo’k. Elle se dit qu’il a dû apprendre le français à l’école, elle est rassurée tout à coup. La voilà pleine d’idées pour la fête qui aura lieu demain soir.
— Est-ce que tu aimes la musique ? Moi j’adore ça, j’apprends même à jouer de la guitare cette année. Peut-être qu’on pourrait jouer un morceau tous les deux !
— De la guitare ?! Qu’est-ce que c’est ?
Elia est aussi étonnée que Rodo’k ! Il ne sait pas ce qu’est une guitare ? Elle savait que la vie sur Alpha 22 b. était un peu différente, mais pas à ce point-là !
Elle se perd dans ses pensées et, la voyant aussi pensive, Rodo’k continue :
— La guitare c’est... comme un instrument de musique ? Chez nous on joue de la musique sur ce qu’on appelle des k’labisto. Viens, je vais te montrer, j’ai emmené le mien !
— Génial ! J’espère que les sons du k’labisto et de la guitare iront bien ensemble...


Lire le chapitre précédent
Rania, Lina et Rania , Agglo fun Tour (Grand Paris Sud) / Lire et faire lire (91)
le  04/09/2018 à 14:23
428 j'aime
366 lectures
Elia : Quand j'ai vu Rodo'k pour la première fois, j'ai eu un sentiment de dégoût car son nez ressemblait à un nez de sorcière. J'étais aussi très étonnée de l'entendre parler français couramment. Quand j'ai remarqué qu'il s'intéressait à la musique tout comme moi, j'ai tout de suite eu l'idée de lui proposer que l'on travaille sur un concert de guitare de k'labisto. Mais je savais que cela n'allait pas être facile : le son de son instrument de musique alphien était étrange, on aurait dit le "croac" d'une grenouille. Cet instrument avait aussi l'air très fragile. Alors lorsque nous commencions la répétition, j'étais très inquiète à l'idée de faire équipe avec cet alphien.

Rodo'k : Dès que j'ai vu cette terrienne, je me suis dit qu'elle avait l'air très gentille. Aussi, les longs poils qu'elle avait sur la tête la rendait plus agréable encore. J'ai remarqué que les Terriens avaient des coutumes étranges. Par exemple, ils portaient des vêtements longs lorsqu'ils avaient froid et courts lorsqu'ils avaient chaud. Chez nous les Alphiens, c'est l'inverse ! Et en plus leurs latrines sont trois fois plus larges que les nôtres, ce qui est très dérangeant...
Son instrument de musique produisait un son agréable, un bruit qui faisait penser au cri d'un trarato'k.
J'aime

Les suites proposées par les jeunes auteurs :

Rania, Lina et Rania , Agglo fun Tour (Grand Paris Sud) / Lire et faire lire (91)
le  04/09/2018 à 14:27
5 j'aime
252 lectures
Elia : Nous avons commencé à imaginer une mélodie. Je n'appréciais guère le son des deux instruments qui ne s'accordaient pas trop ensemble. Mais je devais faire avec, nous n'avions pas d'autres choix.
Lorsque nous sommes entrés dans les coulisses de la salle de concert, nous y avons vu l'animateur du centre en sortir. C'était bizarre, car il était censé installer les spectateurs dans la salle de spectacle. Et l'horreur ! Nous avons découvert...

Rodo'k : Nous avons essayé une mélodie qui me plaisait beaucoup, mais Elia avait l'air d'être un peu déçue, une émotion humaine que j'avais du mal à reconnaître sur son visage.
Au moment où nous sommes allés dans la salle de spectacle, j'étais un peu angoissé, et même si j'ai du mal à comprendre les émotions humaines, je pense qu'Elia avait elle l'air plutôt enthousiaste.
J'ai vu l'animateur sortir des coulisses où nous allions nous préparer à jouer notre concert, et lorsque nous y sommes entrés, l'horreur : nous avons vu mon pistolage cassé en deux morceaux !
Comment allions-nous faire pour notre spectacle ?

Proposer une autre suite...

Renouveler

* Champs obligatoires

en partenariat avec